AFTP

Association Française de Thérapie par la Polarité

Accueil Actualités La polarité Grand public Professionnels Adhérer Se former Ressources Activités L'AFTP Contact

Catégories

Association


Evénements


Formations


Informations


Profession


Recherche


Rencontres

Informations

Mentions légales


Données personnelles


Newsletter


Contact

© Association Française de Thérapie par la Polarité 2017 - Tous droits réservés

   

Benoit Luc Simard et son livre : Les lois de la vie


 11/06/2015      Rencontres      AFTP

A l’occasion de la sortie de son livre « Les lois de la vie » dans lequel il présente le point de vue de Randolph Stone sur les lois qui régissent notre univers, nous sommes allés à la rencontre de Benoit Luc Simard afin qu’il nous présente son livre.



Qui êtes-vous Benoit Luc Simard ?


Je suis né et j'ai vécu mes 20 premières années à Chicoutimi (devenu aujourd'hui Saguenay) une petite ville du Québec située sur le bord de la rivière Saguenay au nord du Parc des Laurentides. Après avoir déménagé dans la Ville de Québec, j'ai étudié la théologie, le journalisme et les sciences des religions. Au cours des années, j'ai travaillé, entre autres, comme préposé aux bénéficiaires, en thérapie par la polarité à mon compte, comme responsable d'organisme communautaire et, depuis un an comme quincaillier. Mais ma véritable occupation est l'observation de la vie, l'écriture et l'expression artistique.


Vous venez de publier votre nouveau livre « Les lois de la vie », de quoi s'agit-il et à qui s'adresse-t-il ?


Au cours de mon étude de l’œuvre de Randolph Stone, j'ai remarqué un certain nombre de passages n'ayant pas un rapport direct avec la thérapie par la polarité. En les réunissant pour les examiner, je me suis rendu compte que Stone nous donnait un enseignement privilégié sur le sens de la vie. Ce livre s'adresse à tous ceux qui cherchent un sens à la vie et qui désirent en comprendre les mécanismes.


Comment est né ce livre, quelles ont été vos motivations pour l’écrire ?


En réfléchissant aux raisons qui m'ont fait écrire ce livre, j'ai d'abord pensé par orgueil. Puis en y repensant, je me suis dit non, l'orgueil est venu plus tard alors que j'ai regardé ce petit livre qui ne fait pas cent pages. Comment croire que cet assemblage de pages valait son poids ? Je n'ai pas choisi ce format puisque cet ouvrage s'est échappé de ma plume sans que je l'aie vraiment décidé. Mais si vous voulez vraiment avoir une intention à considérer, je vous dirai que je voulais vous faire connaître la pensée d'un être exceptionnel que j'ai appris à connaître à partir des textes que j'ai étudiés à l'université, car je suis docteur en philosophie. Avec orgueil, je peux ajouter aujourd'hui PhD à la suite de mon nom.


Mais pourquoi, encore une fois, ai-je commencé à écrire ce livre ? Parce que nous avons besoin de simplicité dans un monde qui nous semble de plus en plus complexe. C'est ce qui justifie en partie l'épaisseur de mon écrit. Parler de simplicité dans un ouvrage de 500 pages me paraît aujourd'hui difficilement justifiable. Mais surtout, après avoir lu, entendu et constaté l'organisation du monde, je demeure convaincu que les véritables enjeux de la vie sont simples. Pour s'en convaincre, il faut d'abord trouver le centre du monde et des choses puis rejoindre ce centre en soi, le noyau comme le dirait sans doute Randolph Stone s'il vivait encore, et là tout devient simple.


Ce livre, pour revenir au sujet qui nous occupe, bien que simple et petit me dépasse et nous dépasse tous. Car je crois avoir été inspiré par cette énergie fondatrice dont nous a parlé Randolph Stone. Une énergie qui nous unit à toutes les choses et à tous les êtres qui peuplent notre planète.


Vous avez déjà écrit sur la thérapie par la polarité lors de votre travail de thèse de doctorat, en quoi ce livre est-il différent ?


En fait, la Thérapie par la polarité et son créateur m'ont servi à comprendre ce que sont les médecines douces ou holistiques. Stone en tant que précurseur a terminé son œuvre à la fin des années 50 soit avant l'engouement pour ces nouvelles médecines (nouvelles dans leurs discours tout au moins) qui s'est produit au milieu des années soixante dans plusieurs pays et un peu plus tard pour d'autres. Mon travail de thèse visait à examiner avec objectivité les textes de Stone dans leur contexte historique et social. En tant que précurseur, il devait sans doute nous donner un riche enseignement et nous aider à comprendre ce qui a suivi.


Comment et quand avez-vous connu la thérapie par la polarité pour la première fois et comment avez-vous appréhendé cette approche ?


Dans mon livre, je parle d'une première expérience qui m'a convaincu de l'efficacité de la thérapie de Stone. C'était pendant ma formation. L'une de mes consoeurs avait mal au ventre et, pour expérimenter la méthode, je lui ai offert de lui faire une manipulation à la pause. Au moment où j'ai posé ma main sur son ventre, la douleur disparut. J'avais ainsi reçu un enseignement précieux de cette intervention. Un enseignement que je comprends mieux aujourd'hui. Celui qui maîtrise l'art de guérir, ce qui n'était pas nécessairement mon cas à l'époque ni aujourd'hui d'ailleurs, parvient à rétablir l'équilibre de la personne de manière simple. La bonne action de la bonne manière et au bon moment permet l'efficacité. L'efficacité est soutenue par l'inspiration.


Exercez vous cette approche pour vous ou les autres encore aujourd'hui ?


J'ai effectivement gardé la main sur mes parents, amis, sur ma compagne et moi-même. Ma pratique est maintenant plus simple et détendue. Je suis ouvert à la une clientèle extérieure, mais je ne fais pas de publicité pour le moment. J'ai quelques clients nouveaux qui m'appellent de temps à autre. Mes projets de conférences et d'écriture ont la priorité, mais je sais que les clients reviendront le moment venu.


Avez-vous d'autres projets littéraires autour de la polarité prochainement et si oui lesquels ?


Oui, je vais me mettre au travail sur le thème des grands symboles et des mythes dans l'art de guérir et ensuite, à moins que l'ordre ne s'inverse entre temps, sur la vie de Stone en tant que maître. J'ai également des projets de conférence sur ces thèmes.


Je suis à un tournant important de mon existence. Au cours des ans, je me suis posé beaucoup de questions sur ce que je devais faire de ma vie. Trop de questions. Je constate maintenant que tout ce que j'ai vécu m'a préparé à cette prochaine étape c'est-à-dire écrire et communiquer par divers moyens mon expérience de vie et l'enseignement de Stone. Les deux sont liés. L'art de vivre, l'art de guérir. Je me prépare donc à une vie d'écrivain-conférencier, je provoquerai sans doute des rencontres et j'attends les invitations qui ne sauraient tarder si je suis vraiment prêt. Car parfois la vie nous joue des tours et alors que l'on croyait prendre un chemin, nous en découvrons un nouveau plus approprié.


Pour terminer, qu’auriez vous envie d’ajouter à l’attention de vos futurs lecteurs ?


Pour conclure, je souhaite à tous ceux qui liront ce livre d'éprouver cette énergie que j'ai ressentie juste avant de conclure mon contrat avec mon éditeur. Je me demandais alors s'il fallait publier et en ouvrant mon livre pour en lire quelques passages, j'ai senti une exaltation et un plaisir qui m'ont rassuré. Oui, ce petit livre nous apprend quelque chose et sera certainement utile à tous ceux qui en prendront connaissance. C'est du moins mon souhait le plus cher.

Benoit Luc Simard - Les lois de la vie

Fiche technique


Titre : Les lois de la vie

Auteur : Benoit Luc Simard

Editeur : Editions première chance

Pages : 84

Format : 133 x 24 mm


 site web


Articles en relation

Lire l'article

Rencontre avec Univers Origine et le bois polarisé